8.9 W3C
Le W3C (www.w3.org), consortium international dédié au développement et à la promotion des standards web, vient de publier les recommandations RDF - Resource Description Framework et OWL - Web Ontology Language.

En Français, ces deux technologies clés du web sémantique concernent, d'une part, la spécification révisée du modèle de description des ressources (RDF) et, d'autre part, le langage des ontologies web (OWL).

Le web sémantique « regroupe l'ensemble des recherches et des travaux (méthodes, langages et techniques) permettant aux machines d'exploiter le contenu des pages web. »

RDF et OWL, formats de partage de données, fournissent un cadre de travail pour la gestion des ressources, l'intégration, le partage et la réutilisation des données sur le web.

Grâce à eux les différents types « d'utilisateurs » du web peuvent partager les mêmes informations, même s'ils ne partagent pas les mêmes logiciels.

Ces recommandations du W3C rendues publiques le 10 février 2004 sont censées « marquer l'émergence du web sémantique comme plate-forme commerciale générale pour les données sur le web. »

Selon Tim BERNERS-LEE, inventeur du web et Directeur du W3C : « Ces recommandations RDF et OWL arrivent au moment où de nouveaux produits apparaissent dans des domaines aussi variés que l'intégration en entreprise et le soutien médical ».

« Avec elles, nous sommes maintenant au stade où il est possible de constater les bénéfices du web sémantique dans la pratique », a-t-il ajouté.

Jusqu'à présent considéré comme un projet de R&D avancé, le web sémantique est devenu, selon le Consortium « une technologie pratique, à utiliser massivement dans des outils de production permettant l'accès à des données structurées sur le web. »